Test du Smart Splitter, mon avis.

Bonjour, cette page à pour but de présenter un outil étonnant, le Smart Splitter. Si vous vous posez des questions et que vous ne savez pas quelle fendeuse acheter, notre comparatif des fendeuses à bois et là pour ça, sinon, bonne lecture !

Le Smart Splitter, une fendeuse qui a fait ses preuves.


smart-splitter

  • Force exercée : Manuelle, peu de force physique requise
  • Taille max des bûches : 55 cm (longueur), la taille idéale est de 40cm, la largeur maximale n’est pas spécifié.
  • Matière : Acier

4etoiles

Voir le prix sur Amazon

Voir les points forts et faibles !

Points forts :

  • Bon marché
  • Facile d’utilisation
  • Solide
  • De petite taille
[/one_half_first]

Points faibles :

  • L’utilisateur devra fournir quelques efforts.


Si je devais définir cet outil en quelques mots, je dirai qu’il est pratique et ingénieux. C’est un outil simple, qui ne demande pas d’entretien et qui a fait ses preuves. Il en a convaincu plus d’un, et Logosol affirme en avoir vendu plus de 500 000. Alors, pourquoi cet outil est-il devenu si populaire ? Je l’ai testé pour pouvoir répondre à cette question.

Tout d’abord, le Smart Splitter à deux lames. Une lame pour fendre les bûches et une lame pour fendre des petites lamelles de bois. Les deux fonctionnent très bien. Une fois que l’on a fendu une bûche, on peut la débiter en allume-feu assez rapidement. C’est l’une des seuls fendeuses capables de proposer ce double-service, comme montrer ci-dessous.

smart-splitter_2-fendeuse-bois

A lire aussi : Test de la fendeuse manuel Sealey

Quel type de bûche peut-on fendre ?

Ce système mécanique fonctionne à peu près comme un marteau et un coin, plus la bûche sera grosse, plus il faudra donner de coup pour la fendre. Cet outil peut fendre tout type de bûche en dessous de 55 cm de haut. Si votre bois comporte des nœuds, il suffira de rajouter 4 ou 5 coups de plus et votre problème sera régler !

Les petits plus

Le Smart Splitter est un outil très pratique aussi parce qu’il est petit et qu’il se stocke très facilement. On ne fend généralement du bois que quelques mois dans l’année, c’est donc très pratique d’avoir un outil qui ne prend pas trop de place le reste du temps.

Le manuel d’explication du Smart Splitter est très clair, vous n’aurez aucun soucis à le mettre en place la première fois que vous l’utilisez. Le tout est régler en moins de dix minutes, vous n’aurez besoin que d’une bonne grosse bûche qui sert de support et de votre perceuse (le foret adapté est fourni dans l’emballage).

Avec cet outil, vous couperez le bois plus vite qu’avec une hache traditionnelle et avec moitié moins d’effort. L’aspect sécuritaire est aussi important lorsqu’on coupe du bois, une blessure est vite arrivé. Cet aspect là est très bien réussi avec le Smart Splitter, la bûche sera toujours bloquée avec la lame, elle ne pourra pas tomber et vous ne pourrez pas rater votre coup !

Le Smart Splitter, mon avis.

Vous l’aurez compris, j’aime bien cet outil. Je lui ai trouvé plusieurs qualités qui font de lui un fendeur à bois de qualité. Si vous ne voulez pas passer à une fendeuse électrique qui coûte chère, vous pouvez choisir celui-ci à la place. Vous ne vous ferez pas mal au dos à fendre avec, puisque vous n’aurez jamais à vous baisser pour fendre les bûches. Je conseille donc cet outil à ceux qui veulent s’économiser lorsqu’ils fendent leur bois. Si vous n’avez pas un dos solide, cet outil vous aidera beaucoup. Le Smart Splitter utilise votre force physique mais en consomme très peu. Vous pourrez fendre beaucoup, beaucoup de bûches avant d’en être fatigué.

La cerise sur le gâteau, c’est la garantie. Si vous pensez que cette petite tige de métal ne tiendra pas bien longtemps, détrompez-vous, elle est solide. Mais si jamais un composant de cet outil vous casse entre les doigts, le fabricant se chargera de vous la renvoyer. Il suffira d’envoyer un mail avec une photo à l’appuie.

Ce sera tout pour le smart splitter, rendez-vous dans la rubrique contact si vous avez des questions à propos de ce produit !

A lire aussi : Teste de la fendeuse électrique Forest Master 10T