La fendeuse Sealey LS450H, mon avis.

Le plus dur lorsqu’on veut acheter ce genre d’outil, c’est de savoir lequel correspond vraiment à nos besoins. Je détaille tout cela dans mon guide d’achat: comment choisir votre coffre de jardin ?

Sealey-LS450H

  • Force exercée : Manuelle, peu de force physique requise, 1.2 tonnes pour chaque coup.
  • Taille max des bûches : 45 x 25 cm
  • Matière : Acier et alliages

35etoiles

Voir le prix sur Amazon

Voir les points forts et faibles

Les bons points de la fendeuse Sealey

Comme le Smart Splitter, cet outil est léger et petit. Avec moins de 10 kilos, il est facilement déplaçable, donc idéal pour fendre des bûches n’importe ou ! Il est aussi capable de fendre du petit bois pour faire démarrer le feu, mais il ne dispose pas de deuxième lame spécialement prévu à cet effet. Ce sera donc à vous de bien placer la bûche pour pouvoir produire du petit bois.

Il est aussi très simple d’utilisation, encore plus que le Smart Splitter si vous voulez mon avis. Il est aussi moins efficace, mais nous parlerons de ça dans la deuxième partie de l’article.

Avec cet outil, vous avez aussi la possibilité d’ajuster la hauteur de la pédale. Plus elle sera haute, plus la bûche se fendra rapidement. Ainsi, chacun peut aller à son rythme ! Il y a aussi une garantie constructeur de 1 an pour cette fendeuse.

A moins de 90 euros, c’est la fendeuse la moins chère de notre sélection. C’est le meilleur outil d’entrée de gamme que j’ai pu tester, c’est sa raison de sa place dans notre top. Les autres outils d’entrée de gamme sont beaucoup trop fragiles, ainsi, je ne vous conseille pas d’aller acheter une fendeuse à bois en dessous de 80euros, ces outils sont souvent de mauvaises qualités. Le bois, c’est costaud et il faut des outils costauds pour le fendre.

A lire aussi : Teste de la fendeuse électrique Forest Master 10T

Les points négatifs

Si jamais vous essayez de fendre une bûche au dessus des dimensions recommandées, vous ne pourrez pas faire marcher votre garantie et vous risquez de tordre votre outil. La Sealey est bien plus fragile que le Smart Splitter. Si vous voulez fendre une bûche de 45 x 25 cm, assurez-vous qu’il n’y a pas de nœuds dans celle-ci, car une bûche avec des dimensions limites et présentant des nœuds peut aussi endommager votre fendeuse. Voici donc un des plus gros problèmes de cette fendeuse, sa fragilité. Pour qu’elle est une bonne durée de vie, assurez vous de fendre des bûches qui sont dans les dimensions recommandées. Si vous constatez que la Sealey à un soucis pour fendre une bûche; ne forcez pas, passez à la bûche suivante ! Chez moi, la Sealey pouvait fendre à peu près 80 pourcents des bûches.

La Sealey est aussi moins efficace que le Smart Splitter, elle prend plus de temps pour fendre une bûche. J’ai fait un teste chronomètre en main pour voir lequel des deux outils étaient le plus efficace, le Smart Splitter a gagné haut la main.

Conclusion

Si vous recherchez une fendeuse à bois manuel pas chère pour fendre votre bois, celle-ci fera l’affaire, vous devrez simplement faire attention aux dimensions des bûches que vous fendez.

Si vous avez un budget un peu plus important et que vous souhaitez une fendeuse manuel, le Smart Splitter est un excellent choix pour 20 euros de plus.

Voir le prix sur Amazon

C’est tout pour la fendeuse à bois Sealey, si vous avez des questions à propos de cet article, vous pouvez la poser dans la rubrique contact !

A lire aussi : La fendeuse électrique Stahlmann 7 tonnes